• Kyokushin Belgique

    kyokushin belgique

    Bienvenue sur le site officiel de la fédération de Kyokushin Karaté IKO Belgique . Vous trouverez ici tous les renseignements sur ce style de karaté.

  • IKO Belgique

  • Tous les articles

  • Visiteurs

    • 130 673 visites

Belgian Open 2017 – Results

 

Résultats Open de Belgique 2017

Homme Elite Léger

  1. LARABI Nassim
  2. MARINELLI François-Xavier
  3. BEN-TSUR Daniel

Homme Elite Moyen

  1. VIVIEN Raphael
  2. AID Hamza
  3. SOULIER Guillaume

Homme Elite Lourd

  1. NEKHAM Arnaud
  2. URREHMAN OZEER
  3. HALEEK Sami

Homme B Léger

  1. MARQUES Harrison
  2. BRIRIK Ilias
  3. FESTOR Lionel

Homme B Moyen

  1. ERDMANN Christopher
  2. HA David
  3. MARCELIN Matthias

Homme B Lourd

  1. KONDA Brice
  2. MERTENS David
  3. SISAKO Mody

Vétéran -80kg       

  1. ZAINE Salic
  2. BOYER Damien
  3. YACOUB Sofiane

Vétéran +80kg

  1. PARISI Claudio
  2. BLONDIAU Stéphane

Junior -65kg

  1. RON Taler
  2. SABRA Mathieu
  3. DATURLOT Aldric

Kata Hommes

  1. DELAHAYE Alexandre
  2. PARISI Antonino
  3. DRUGMAN Romain

Kata Femmes

  1. IAVORSCAIA Nastasia
  2. PERETEL Tatiana
  3. BORMISOVA Anna

2015 International Karate Friendship – Japan

international-karate-friendship-in-2015Le 14 avril 2015 Salic Zaine s’envolait pour le Japon avec une année de préparation intensive pour participer au prestigieux International Karate Friendship. C’est dans la catégorie des plus de 40 ans que Salic était aligné. Il démontrait de cette manière que l’âge n’a pas d’emprise sur un pratiquant de Kyokushin qui s’entraine régulièrement. L’objectif de cette participation était de mettre à l’épreuve une préparation physique et mentale qui demande une certaine capacité d’abnégation. Karaté, pao, sac de frappe, musculation, crossfit, jogging, fractionnés, stamina font partie d’une liste non exhaustive d’entrainement rigoureux demandant beaucoup de courage, de sacrifice et de détermination. Par ailleurs, Salic, soucieux de parfaire son entrainement, a participé pendant une semaine aux entrainements dans le très réputé Dojo de Shihan Sergei Vsevolodov. C’est le fameux Dojo qui a vu naitre des champions comme Oleksandr Ieromenko !! A savoir que Abdel Zaine son frère partait aussi pour l’Ukraine peu de temps après Salic pour y rester un mois !!

11156261_10152953714629081_5455729200928328507_nEn tant que coach j’ai accompagné Salic pour cette formidable expérience  et lorsque nous sommes arrivés au Japon, nous avons rapidement été interpellés par cette extrême courtoisie propre à la culture traditionnelle japonaise. Salic combattait le dimanche 19 avril, cela lui permettait donc de gérer le problème du décalage horaire. Quatre jours de repos après 16 heures de vol et un décalage horaire de + 7h, ce n’était pas de trop.

Près de 1600 combattants participaient à ce tournoi international. Nous n’avons pu qu’apprécier la capacité d’organisation des japonais ! Tout était réglé à la perfection. Le check in des combattants étranger se faisait au Honbu et le tournoi se déroulait sur deux jours dans le mythique gymanasium de Sendagaya.

Sur place, nous avons pu compter sur l’aide précieuse de Yasu, un élève japonais venu travailler en Belgique pendant plusieurs année et pratiquant de Kyokushin. Il s’était entrainé à Wavre à l’Ushi-dechi Dojo pendant le temps qu’il était en Belgique. Nous avons pu également compter sur l’aide précieuse de Shihan Sergei Vsevolodov et son élève et combattante Sempai Tetiana Niemtseva.

11160657_845942708825693_4112334400542506063_nSalic a gagné les 2 premiers tours puis à perdu après prolongation au 3 ème contre le favori. Au premier round, Il avait pourtant eu 2 drapeaux pour lui et l’autre, un seul et ikiwake. À la fin de la prolongation, un drapeau pour lui et 3 drapeaux pour le Japonais ! Il avait vraiment le niveau et la préparation pour une belle finale mais les arbitres Japonais en ont décidé autrement. Quoi qu’il en soit, la Belgique a été fièrement représentée par un combattant de haut niveau !!
11150687_10152953719389081_3481776816371710258_n11146310_10152955082799081_169461257380990948_n10421207_10152953717509081_2094748952632458193_n10417493_10152953715279081_1269182336159154629_n10984247_845942275492403_6279207226408644020_n   11174906_10152953716549081_7944123081718383169_n  11048701_10152953714884081_4021545396302661242_n    11167708_10152951865644081_2355867942877228778_n 11119435_10152951865294081_3661963900348678269_n 11156189_10152945168819081_1290830690807800967_n11110449_845942645492366_2925066319977346071_n 11149235_10152953714754081_1082018988325888352_n10665192_845942162159081_5123723858046233472_n

Open de Lyon 2013

310289_10151579172889501_822428508_n

Ce samedi 4 mai avait lieu l’Open de Lyon organisé par sensei Nicolas Bergel.

Le tournoi était normalement organisé pour les débutants mais il y avait aussi un mini tournoi élite par équipe. Nous y étions présents avec Yuli Moisant en adultes -70kg et en Katas et l’équipe élite au complet comprenant Raffaela Pizzulo pour la touche féminine, Claudio Parisi en vétéran, Abdel Zaine en légers, Sergio Castanheira en moyens et Domenico Firenze en lourds + Katas.

Le tournoi était d’un très bon niveau et comprenait 160 compétiteurs venant de quatre pays différents (France, Belgique, Espagne, Suisse).

La journée a débuté avec les Katas et la catégorie homme comprend 10 participants pour 4 finalistes ; c’est donc au tour de Yuli et Domenico de se lancer sur le tatami pour le Gekisai-sho (kata imposé). Yuli débute très bien mais un oubli de kiai lui coutera des points de pénalité et sa place en finale. Domenico arrivera quatrième et se qualifie de justesse pour la finale au côté d’un français et de deux espagnols. Pour la finale il présentera le Sushi-ho qui le fera passer en deuxième position. C’est donc déjà un podium pour la délégation belge.

Le tournoi kumité commence et c’est Yuli qui affronte en 1/16ème de finale un adversaire de même grade et niveau. Yuli est un peu stressé mais prend le dessus au fur et à mesure des 2 minutes notamment avec ses genoux. En 1/8ème il s’inclinera face à un adversaire plus puissant que lui. Bravo à lui pour sa première compétition à l’étranger.

Vers la fin d’après midi, l’organisateur décide de changer le fonctionnement du tournoi par équipe, et décide de passer en système ½ finale et non de poule manque de temps. La délégation « France Nord » menée par Lucian Gogonel en personne affrontera la délégation espagnole tandis que nous affronterons l’équipe « France Sud ». Chaque combat se déroule en deux minutes sans prolongation possible et les 5 combats se déroulent à la suite avec les autres membres à la place du coatch.

Lors des premières rencontres seule la combattante espagnole gagne son combat à la décision, sinon c’est un carton plein pour les autres 3 combats (les espagnols étant privés de vétéran sensei Gogonel n’aura pas d’adversaire). A noter que le Tunisien Yaya, vainqueur à Bayeux il y a deux ans et vice-champion de France actuel était le poids moyen de l’équipe. C’est donc l’équipe France  Nord qui passe en finale.

C’est notre tour. Raffaela Commence. Elle ne rentre pas très bien dans le combat et se fait surprendre en tsuki au corps et subit un waza ari pour la première fois en compétition. Elle qui reviens d’une opération à 47 ans avec plus d’un mois d’arrêt nous ne lui en voulons pas le moindre du monde et nous inclinons face à sa ténacité.

Viens le tour d’Abdel qui affronte le jeune Russe qui l’a battu à l’Open de Belgique. C’est donc l’occasion de la revanche. Après un début de combat sous contrôle d’Abdel, tant au niveau de la puissance que de la technique, il baisse un peu de régime après une minute alors que le jeune russe monte en intensité. Il perdra à la décision.

Sergio tombe sur un combattant plus petit que lui (comme d’habitude) mais très puissant. Là le combat nous semble être équilibré durant tout le long mais c’est de nouveau une décision unanime en notre défaveur.

Domenico fait face à sempai Jean-Philippe Piovano qu’il connait bien. Sempai Domenico du haut de ses 92 kg est trop lent et ne donne pas assez de coup par rapport à son vis-à-vis qui a très bien combattu et s’incline également par décision unanime.

Viens alors le tour de sempai Claudio qui fait face à un sensei. Durant ce combat Claudio rentre très bien ses coups alors que son vis-à-vis ne montre pas grand-chose durant une bonne partie du combat et monte en intensité durant les 30 dernières secondes. À notre plus grande surprise c’est une nouvelle défaite de notre camp sur décision. Malgré un arbitrage un peu défavorable de notre côté le résultat total n’aurait pas changé.

Nous allions donc rencontrer la délégation espagnole pour la troisième place qui se présentent à trois combattants car leur poids moyen s’est blessé. C’est donc une nouvelle chance pour Raffa, Abdel et Domenico d’améliorer nos performances.

Raffa appréhendais l’espagnole car plus grande et plus puissante qu’elle mais elle rentre beaucoup mieux qu’au premier combat et montre qu’elle tient le coup. Elle perdra à la décision et nous fait remporter 4 points précieux.

Vien le tour d’Abdel qui rentre très bien dans le combat et surclasse très facilement son adversaire qui subit deux waza ari (au foie) en une minute à peine. C’est donc 10 points pour nous et une victoire dans chaque camp.

Domenico termine cotre un combattant poids lourd mais accuse déjà une grosse blessure au genou. Il tient le coup face à un adversaire plus lourd mais assez agile des jambes. Le combat termine égalité. C’est donc le ko d’Abdel qui fait la différence et nous fait remporter la troisième place.

Nous reviendrons avec de très bons souvenirs de Lyon avec notamment ce système très particulier de combat par équipe. Nous retiendrons également que nous nous sommes présentés à 6 compétiteurs provenant de 4 dojos belges différents et qu’une ambiance formidable a régné tout du long de cet évènement.

Nous remercions la délégation française et tout particulièrement sensei Nicolas Bergel (et toute l’équipe du CLK) pour leur accueil et leur sympathie.

 Osu.

Domenico.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

German open 2012

Comme promis au sensei organisateur de l’évènement (sensei Urbanczik), un team belge a répondu présent à l’édition 2012 du German Open. Les trois combattants et le staff provenaient tous de l’Eiki Dojo : Marinelli François-Xavier combattait pour la première fois en élite légers, sempai Parisi Claudio en vétéran openweight et Sempai Domenico Firenze en élite -90kg (regroupé en +85kg pour l’occasion) et également en Kata. Sans oublier sempai Robin venu pour coacher et Tony qui venait filmer.
Le tournoi commence par la compétition Kata et c’est donc sempai Domenico qui monte sur le tatami en premier. Au programme le gekisai sho au premier tour et le sushi-ho au deuxième. Seul un participant polonais sur les 5 au total est d’un niveau technique supérieur à la moyenne. Il s’octroie donc la première place et notre compatriote la deuxième.
Je suis assez content de cette deuxième place car je n’ai pas pris de temps pour préparer les katas vu que je me préparais pour les combats.
Le tournoi kumite commence donc et nous découvrons les tableaux : F-X est directement en ½ finale, sempai Claudio n’a qu’un adversaire vétéran mais qui pèse 105 kg pour 1.90m. Sempai Domenico étant quant à lui en ¼ de finale (7 participants).
F-X entame son premier combat assez lentement mais rentre progressivement dans le bain. Après un premier round équilibré ils vont en prolongation et c’est là que son vis-à-vis commence à commettre des fautes en même temps que F-X prends le dessus. Il s’impose logiquement par genten de son adversaire. En finale il tombe sur un combattant polonais de niveau technique nettement supérieur au sien et se fait sortir par un magnifique ushiro geri au foie. Il en sortira plus motivé que jamais (après avoir combattu deux ceintures noires) afin de s’améliorer.
Sempai Claudio entame donc one fight match contre le colosse de 105kg. Notre compatriote ne se décourage pas et va jusqu’aux prolongations. Il s’inclinera par décision à la fin de deux fois deux minutes.
Sempai Domenico tombe sur un combattant Tchèque au premier tour assez solide mais plus lent. Il s’impose par décision à la fin des deux minutes. En ½ finale c’est le même combattant polonais vétéran de 105kg qui se présente en face. Après les deux minutes les juges décident d’une prolongation. Le vis-à-vis de Domenico étant très solide et compliqué à combattre il décide de chercher la nouvelle égalité (la balance le donnant automatiquement gagnant). C’est ce qui se produit. En finale c’est de nouveau un combattant polonais mais cette fois ci très rapide des jambes et encore plus grand que le précédant. Le combat commence bien mais après 1m30 c’est un ushiro mawashi au corps à corps que Domenico ne voit pas du tout arriver derrière son oreille. C’est un waza ari transformé en ippon.

En résumé nous revenons avec quatre 2ème places.

Domenico

Osu.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Open de Belgique 2012

Ce samedi 3 Mars 2012 se déroulait l’Open de Belgique. C’est dans les règles du full contact propre au style Kyokushin que se sont déroulés des combats de très grandes qualités. Une organisation efficace et précise dirigée par Sempaï Domenico Firenze, un arbitrage de qualité supervisé par Sempaï Laurent Heuchamps et un staff accueillant constitué de sympathisants de la fédération! On retiendra notamment l’hommage à Senseï Marcel Annemans qui a décidé, il y a peu, de confier la fonction de Branch Chief à Shihan Vangélis Biskos. C’est toute une fédération qui remercie le travail considérable et le dévouement de Senseï Marcel depuis de nombreuses années. Bien entendu, nous comptons encore sur son expérience de karatéka pour continuer de contribuer à la bonne organisation de notre fédération qui ne cesse d’évoluer.

L’organisateur principal, Domenico Firenze :

« Je suis très satisfait de l’évènement, tout s’est déroulé exactement comme je le souhaitais même si je ne pensais pas que ça se passe aussi bien pour une première édition. Le timing du championnat a été parfait, nous avons eu une participation de 80 combattants et avons assisté à de nombreux combats de qualité. Que demander de plus ! Je tiens à remercier La délégation française dans tout son ensemble ; ils ont répondu présent avec pas moins de 50 combattants inscrits ainsi que sensei Tony Lingelser qui nous a aidé pour l’arbitrage. Je n’oublie pas toutes les personnes du staff qui ont fait un travail formidable à tous les postes (caisse, bar, boutique, responsables de tatamis, staff médical, Francesca et Sandro à la table centrale). Je tiens également à remercier Raffaela, Ludovic et Jean-Marie Ceni (responsable du complexe sportif de Roux) qui m’ont beaucoup aidé à organiser l’évènement. Je n’oublie évidemment pas tous nos sponsors (et du coup Raffa et Claudio qui ont trouvé la plupart) qui ont grandement contribué à la réalisation de l’évènement.

Tout ceci m’a encouragé à recommencer l’expérience l’an prochain.« 

Osu.

Domenico

Toutes les vidéos réalisées par  >>>ici<<<

Résultats :

RESULTATS 2012

Tableau Men B +80

Tableau Men B -80

Tableau Men B -70

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Open international Kumite de Bayeux 2011

Le samedi 10 et dimanche 11 décembre avait lieu le 16ème Open international de Bayeux organisé par sensei Pérétel du kyokushinkaikan Basse-Normandie. Pas moins de 6 pays et 100 combattants étaient présents pour les deux journées. La délégation belge n’a pas fait exception avec 13 combattants provenant du tensai dojo Souvret et l’Eiki dojo de Fleurus : sempai Domenico, Abdel Zaine et sempai Michael Vanderbeck combattaient en élite le samedi ainsi que Christian Dahxelet, Claudio Parisi et sempai Laurent en élite vétéran. Francois-Xavier Marinelli, Anthony Gomez, Maroquin Philippe (-70kg), Pierre Minten en lourds, Giuseppe Parisi en vétéran lourds, Salic Zaine en vétéran moyen et Raffaela Pizzulo en féminine combattaient le dimanche.
Sempai Eddy Capron, Sempai Robin Panini et Sempai Mario Musolino étaient les coaches et Sensei Biagio était présent à la table des officiels. Sempai Laurent et Domenico ont arbitré le Dimanche.

Le samedi 10 décembre : c’est le jour des catégories élites hommes en open weight, élites vétérans open weight et élites dames :

C’est Abdel qui ouvre le bal en effectuant le premier combat de la compétition. Malheureusement il n’arrive pas à se mettre dans le bain et à combattre comme il sait le faire et il perd à la décision.
Domenico sort, après prolongations, au 1er tour de la compétition qui se déroulera sous un arbitrage plus qu’approximatif.
Michael hérite du même combattant que Domenico et perd aussi par décision à la fin des deux minutes.

En vétéran élite Christian perd son premier combat mais ne démérite pas alors Claudio et sempai Laurent gagnent leur premier tour (avec un peu plus de difficultés pour sempai qui, tombant sur un combattant polonais solide, s’impose aux prolongations).
Sempai Laurent combat beaucoup mieux en ¼ de finale et s’impose au 1er round en rejoignant Claudio en ½ finale (qui avait démarré en ¼ en passant un tour).
Avant les demi-finales viennent les épreuves de casse et il se trouve Claudio et sempai Laurent effectuent la meilleure casse avec 17 planches et doivent donc se partager le trophée.
Pour le coup c’est un épisode très discutable qui survient lors du combat de Claudio lorsque le coach adverse proteste la décision et donc le waza ari qui a été donné après une feinte de coup au visage (technique interdite). Après de longues discussions l’organisateur nous propose de refaire 2 min de combat avec décision obligatoire. Pour ne pas créer de désagrément nous acceptons la proposition. Pendant ces deux minutes Claudio est dominé au niveau du nombre de coups donnés mais en aucun cas au niveau de leur puissance et perd à la décision. Il se hissera sur la troisième marche du podium apres avoir gagné sa petite finale facilement et obtiendra à juste titre la coupe du fair-play.
C’est Laurent qui gagnera la finale qui aurait du être belgo-belge et s’octroie même la coupe du meilleur combattant vétéran. Nos champions reviennent de Bayeux avec trois trophées chacun. Bravo à eux.

Dimanche :

La délégation belge comptait pas moins de 7 combattants : F-X, Tony et Philippe en moins de 70 kg, Pierre en lourds, Raffaela en féminines, Salic en vétérans poids moyens et Giuseppe en vétérans lourds.

La catégorie la plus abondante est celle des – de 70 kg et c’est Philippe qui démarre en 1/16ème de finale vu que F-X et Tony passent un tour se retrouvant donc en 1/8ème de finale. Philippe commence bien la compétition en remportant son combat par décision unanime apres la fin des 2 minutes et ce malgré son état grippal. Au deuxième tour il tombe sur un adversaire normalement à sa portée mais vu son état le cardio n’est pas là et il s’incline à la décision apres les prolongations. Bravo à lui.

Tony passe le 1er tour par genten de son adversaire et passe en ¼. Pour le coup Tony combat beaucoup mieux et gagne par double waza-ari. Il s’inclinera malheureusement par ippon en ½ à cause d’un mawashi au visage du futur vainqueur de la compétition. Il terminera 4ème, étant incapable de combattre la petite finale. Bravo d’avoir été aussi loin.

F-X qui avait déjà passé deux tours l’an dernier il espère faire mieux lors de cette édition. Il ne nous déçoit pas car c’est un terrible mawashi du gauche qui couche son adversaire après seulement 37 secondes de combat. En 1/4 de finale il remporte son combat par décision unanime et se hisse comme Tony, parmi les 4 premiers. Sa demi-finale est plus serrée avec même une légère domination de f-x en fin des deux minutes mais les juges décident d’aller aux prolongations. Le cardio et la technique de son adversaire font la différence et F-X s’incline logiquement à la décision. Il remportera directement la petite finale contre Tony qui était forfait et se voit donc octroyer une troisième place bien méritée.

On peut dire que nos trois poids légers ne sont pas venus faire de la figuration.

Bravo a eux trois.

Salic, vainqueur l’an dernier en vétérans légers est inscrit cette année en vétéran moins de 80 kg. Malgré ses 66 kg sa technique font la différence lors de ses deux combats qu’il gagne par décision unanime contre des adversaires de 80 kg. Il monte donc sur la plus haute marche du podium. L’an prochain il combattra en vétéran élite. Bravo à lui.

Giuseppe commence contre un combattant de Bayeux. Autant dire que l’ambiance est au rendez-vous. Malheureusement le combat des deux vétérans lourds n’est pas des plus agréables à regarder. Giuseppe gagnera par décision à la fin du temps réglementaire à cause d’un terrible coup reçu dans la gorge. 5 min plus tard il doit enchainer la ½ finale mais il est encore marqué, il commence très fort mais il devra arrêter suite à un mawashi adverse qui se transforme en ippon. Il obtiendra la 3ème place.

Raffaela n’a qu’une seule adversaire. L’organisateur décide de les faire combattre lors d’une finale en deux fois deux minutes. Elle s’imposera logiquement par décision unanime même si les deux premières minutes n’étaient pas à la hauteur de nos attentes.

Nous retiendrons pour cette édition 2011 :

– Le très bon combattant Tunisien et vainqueur en élite homme Yahya Sedadi qui s’octroie également le trophée de la meilleure casse (27 planches) et celui du KO le plus rapide.
– La très bonne organisation du tournoi et la disponibilité de sensei Pérétel, ainsi que la publicité faite au sujet de notre 1er Open de Belgique en mars 2012 (cité dans la presse française). Merci à lui.
– Les résultats croissants et le travail correcte des belges en compétition internationale (pas une seule pénalité parmi les nôtres).
– La très bonne ambiance régnant entre tous les participants belges et étrangers.

Un spécial remerciement à sempai Mario qui à soigné nos petits bobos lors de ces deux journées.

Une chose est sure : sensei Pérétel est certain de nous revoir pour la prochaine édition.

Osu,

Domenico Firenze

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Interclubs kumite nov 2011

INTERCLUBS KUMITE

Ce Dimanche 13 Novembre 2011 à la Salle de l’école Communale Valery Happe à Bois d’Haine a eu lieu un interclubs Kumite organisé par Senpai Dengis Pascal du Mas Oyama kyokushinkai Bois d’Haine et Senpai Dupont Alexandre du Mas Oyama Kyokushinkai Le Roeulx.
Tous les clubs Francophones étaient présents et un bon nombre de spectateurs étaient venus encourager leurs équipes. Senpai Laurent Heuchamps a pu compter sur un 14 d’arbitres diplômés.

38 participants réunis en 4 catégories : enfants de 7 à 11 ans, juniors de 12 à 17 ans, adultes de 18 à 34 ans et séniors de + de 35 ans.

7 combats enfants en semi-contact
3 combats juniors en full-contact
11 combats adultes en full-contact

Nous avons pu assister à des combats de très bonnes qualités!
Les organisateurs remercient tous les instructeurs, les arbitres, les spectateurs et surtout les combattants de leur présence.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

%d blogueurs aiment cette page :