• Kyokushin Belgique

    kyokushin belgique

    Bienvenue sur le site officiel de la fédération de Kyokushin Karaté IKO Belgique . Vous trouverez ici tous les renseignements sur ce style de karaté. Vous trouverez aussi un calendrier des évènements et toute l'actualité sur le Kyokushin en Belgique et dans le monde.

  • IKO Belgique

  • Tous les articles

  • Webmaster

Open international Kumite de Bayeux 2011

Le samedi 10 et dimanche 11 décembre avait lieu le 16ème Open international de Bayeux organisé par sensei Pérétel du kyokushinkaikan Basse-Normandie. Pas moins de 6 pays et 100 combattants étaient présents pour les deux journées. La délégation belge n’a pas fait exception avec 13 combattants provenant du tensai dojo Souvret et l’Eiki dojo de Fleurus : sempai Domenico, Abdel Zaine et sempai Michael Vanderbeck combattaient en élite le samedi ainsi que Christian Dahxelet, Claudio Parisi et sempai Laurent en élite vétéran. Francois-Xavier Marinelli, Anthony Gomez, Maroquin Philippe (-70kg), Pierre Minten en lourds, Giuseppe Parisi en vétéran lourds, Salic Zaine en vétéran moyen et Raffaela Pizzulo en féminine combattaient le dimanche.
Sempai Eddy Capron, Sempai Robin Panini et Sempai Mario Musolino étaient les coaches et Sensei Biagio était présent à la table des officiels. Sempai Laurent et Domenico ont arbitré le Dimanche.

Le samedi 10 décembre : c’est le jour des catégories élites hommes en open weight, élites vétérans open weight et élites dames :

C’est Abdel qui ouvre le bal en effectuant le premier combat de la compétition. Malheureusement il n’arrive pas à se mettre dans le bain et à combattre comme il sait le faire et il perd à la décision.
Domenico sort, après prolongations, au 1er tour de la compétition qui se déroulera sous un arbitrage plus qu’approximatif.
Michael hérite du même combattant que Domenico et perd aussi par décision à la fin des deux minutes.

En vétéran élite Christian perd son premier combat mais ne démérite pas alors Claudio et sempai Laurent gagnent leur premier tour (avec un peu plus de difficultés pour sempai qui, tombant sur un combattant polonais solide, s’impose aux prolongations).
Sempai Laurent combat beaucoup mieux en ¼ de finale et s’impose au 1er round en rejoignant Claudio en ½ finale (qui avait démarré en ¼ en passant un tour).
Avant les demi-finales viennent les épreuves de casse et il se trouve Claudio et sempai Laurent effectuent la meilleure casse avec 17 planches et doivent donc se partager le trophée.
Pour le coup c’est un épisode très discutable qui survient lors du combat de Claudio lorsque le coach adverse proteste la décision et donc le waza ari qui a été donné après une feinte de coup au visage (technique interdite). Après de longues discussions l’organisateur nous propose de refaire 2 min de combat avec décision obligatoire. Pour ne pas créer de désagrément nous acceptons la proposition. Pendant ces deux minutes Claudio est dominé au niveau du nombre de coups donnés mais en aucun cas au niveau de leur puissance et perd à la décision. Il se hissera sur la troisième marche du podium apres avoir gagné sa petite finale facilement et obtiendra à juste titre la coupe du fair-play.
C’est Laurent qui gagnera la finale qui aurait du être belgo-belge et s’octroie même la coupe du meilleur combattant vétéran. Nos champions reviennent de Bayeux avec trois trophées chacun. Bravo à eux.

Dimanche :

La délégation belge comptait pas moins de 7 combattants : F-X, Tony et Philippe en moins de 70 kg, Pierre en lourds, Raffaela en féminines, Salic en vétérans poids moyens et Giuseppe en vétérans lourds.

La catégorie la plus abondante est celle des – de 70 kg et c’est Philippe qui démarre en 1/16ème de finale vu que F-X et Tony passent un tour se retrouvant donc en 1/8ème de finale. Philippe commence bien la compétition en remportant son combat par décision unanime apres la fin des 2 minutes et ce malgré son état grippal. Au deuxième tour il tombe sur un adversaire normalement à sa portée mais vu son état le cardio n’est pas là et il s’incline à la décision apres les prolongations. Bravo à lui.

Tony passe le 1er tour par genten de son adversaire et passe en ¼. Pour le coup Tony combat beaucoup mieux et gagne par double waza-ari. Il s’inclinera malheureusement par ippon en ½ à cause d’un mawashi au visage du futur vainqueur de la compétition. Il terminera 4ème, étant incapable de combattre la petite finale. Bravo d’avoir été aussi loin.

F-X qui avait déjà passé deux tours l’an dernier il espère faire mieux lors de cette édition. Il ne nous déçoit pas car c’est un terrible mawashi du gauche qui couche son adversaire après seulement 37 secondes de combat. En 1/4 de finale il remporte son combat par décision unanime et se hisse comme Tony, parmi les 4 premiers. Sa demi-finale est plus serrée avec même une légère domination de f-x en fin des deux minutes mais les juges décident d’aller aux prolongations. Le cardio et la technique de son adversaire font la différence et F-X s’incline logiquement à la décision. Il remportera directement la petite finale contre Tony qui était forfait et se voit donc octroyer une troisième place bien méritée.

On peut dire que nos trois poids légers ne sont pas venus faire de la figuration.

Bravo a eux trois.

Salic, vainqueur l’an dernier en vétérans légers est inscrit cette année en vétéran moins de 80 kg. Malgré ses 66 kg sa technique font la différence lors de ses deux combats qu’il gagne par décision unanime contre des adversaires de 80 kg. Il monte donc sur la plus haute marche du podium. L’an prochain il combattra en vétéran élite. Bravo à lui.

Giuseppe commence contre un combattant de Bayeux. Autant dire que l’ambiance est au rendez-vous. Malheureusement le combat des deux vétérans lourds n’est pas des plus agréables à regarder. Giuseppe gagnera par décision à la fin du temps réglementaire à cause d’un terrible coup reçu dans la gorge. 5 min plus tard il doit enchainer la ½ finale mais il est encore marqué, il commence très fort mais il devra arrêter suite à un mawashi adverse qui se transforme en ippon. Il obtiendra la 3ème place.

Raffaela n’a qu’une seule adversaire. L’organisateur décide de les faire combattre lors d’une finale en deux fois deux minutes. Elle s’imposera logiquement par décision unanime même si les deux premières minutes n’étaient pas à la hauteur de nos attentes.

Nous retiendrons pour cette édition 2011 :

– Le très bon combattant Tunisien et vainqueur en élite homme Yahya Sedadi qui s’octroie également le trophée de la meilleure casse (27 planches) et celui du KO le plus rapide.
– La très bonne organisation du tournoi et la disponibilité de sensei Pérétel, ainsi que la publicité faite au sujet de notre 1er Open de Belgique en mars 2012 (cité dans la presse française). Merci à lui.
– Les résultats croissants et le travail correcte des belges en compétition internationale (pas une seule pénalité parmi les nôtres).
– La très bonne ambiance régnant entre tous les participants belges et étrangers.

Un spécial remerciement à sempai Mario qui à soigné nos petits bobos lors de ces deux journées.

Une chose est sure : sensei Pérétel est certain de nous revoir pour la prochaine édition.

Osu,

Domenico Firenze

Ce diaporama nécessite JavaScript.

%d blogueurs aiment cette page :